Art plastique

Plusieurs équipes de volontaires ont été formées. La blague ? Je fais partie de l’équipe sportive !! Le premier jour, nous proposons une session sport. Un parcours.

Dans la semaine, des ateliers créatifs ont été organisés dans les camps d’été. Je suis heureuse que le camps accueille essentiellement des enfants tziganes très attachants et qui donnent le meilleurs d’eux.elles même. Le contact passe avec tous le monde. Je suis heureuse de faire partie de cette petite équipe de voir des enfants évoluer ainsi.

Un atelier est centré sur la création de bracelet. Le point fort est que les garçons comme des filles se prêtent au jeu. Il n’y a pas de discrimination de genres. C’est très agréable. Chacun.e réalise de beaux (ou pas) bracelets, colliers, bagues, serre-tête.

J’apprends lors d’un atelier réalisé par une volontaire, comment faire des origamis. Lapins, chats, … Tous les animaux sont passés en revus. Le tout à l’aide de feuille et quelques crayons. Tout le monde repart avec un petit souvenir de ce moment créatif. Je garde un lapin trop chou en souvenir du mien qui est toujours en Sarthe.

Plus loin, un groupe réalise des mignardises à l’aide de papier toilette et peinture. Tout le monde est appliqué. Je me lance. Je tente de refaire le chat vendu comme exemple, je le massacre … Malheureusement le chat ne miaulera jamais… L’art plastique ce n’est pas trop pour moi. Au moins, je fais rire avec mes mauvais talents. On communique comme on peut avec les enfants et ça donne quelque chose de spécial. J’aime cette ambiance familière.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *